Newsletter Janvier 2011

Bonnes pratiques de prévention des déchets organiques : consultez-les !

zoom sur le compostDans le cadre du projet Miniwaste, l’ACR+ était chargée de développer un inventaire des connaissances – et de ce fait d’identifier et de décrire des bonnes pratiques en matière de prévention des déchets organiques en Europe qui pourraient être reproduites par des autorités locales et régionales. Le rapport final contient dix fiches et un certain nombre d’annexes. Neuf de ces fiches portent sur la prévention des déchets organiques, tandis que la dixième couvre les centres de réutilisation.

Les dix fiches sont :

  1. Compostage à domicile - Italie (Piémont)
  2. Compostage à domicile - Royaume-Uni (Kent)
  3. Compostage à domicile - Portugal (Lipor)
  4. Compostage à domicile - France (Chambéry)
  5. Compostage de quartier - Belgique (Région flamande)
  6. Compostage de quartier - Suisse (Zürich)
  7. Compostage sur site en ferme - Autriche (Freistadt)
  8. Lutte contre le gaspillage alimentaire - Royaume-Uni (WRAP)
  9. Jardinage raisonné - Belgique (Région flamande)
  10. Centres de réutilisation - Belgique (Région flamande)

Pour chacune de ces fiches, l’ACR+ a fourni des informations détaillées sur les caractéristiques générales de l’entité responsable, le contexte local, la stratégie appliquée (objectifs, approche et méthodologie), instruments appropriés, parties prenantes, les moyens et actions (y compris en ce qui concerne la communication), aspects législatifs et financiers, résultats, indicateurs et outils de suivi (s’il y avait lieu), ainsi que les défis rencontrés et les facteurs de succès.

Vous pouvez consulter le rapport complet d’inventaire sur le site internet Miniwaste (www.miniwaste.eu).

Le projet Miniwaste : où en est-on ?

Projet MiniwasteL’ACR+ a finalisé l’inventaire des bonnes pratiques de prévention des déchets organiques, qui est maintenant disponible en ligne (lisez l’article précédent pour davantage d’information). En parallèle, le Cemagref a bien progressé concernant la méthodologie (protocole) sur l’évaluation quantitative des déchets compostés en habitation individuelle. Il a également commencé ses expérimentations relatives aux méthodologies (protocoles) sur l’évaluation quantitative des déchets compostés en habitat collectif (immeubles d’appartements), l’évaluation qualitative du compost fait à la maison et sa comparaison de différents types de fûts à compost en habitat collectif. En outre, Rennes Métropole poursuit son travail au sujet de l’outil informatique pour le suivi et l’évaluation de la réduction des déchets organiques. Cela couvre notamment les définitions du processus et une batterie d’indicateurs potentiels.

Trois partenaires (Rennes Métropole, Lipor et Brno) ont été également fortement impliqués sur le terrain avec la distribution de fûts à compost, l’organisation de formations, la mise en place de sites de démonstration, afin d’aider leurs résidents à réduire leurs déchets organiques. Les partenaires ont réalisé diverses actions d’information, telles que l’envoi d’e-mails et de SMS, la distribution de brochures et de guides, ainsi que le développement de sites internet locaux sur le compostage :


Par ailleurs, au cours de l’édition 2010 de la Semaine européenne de la réduction des déchets (SERD), certains partenaires ont réalisé quelques-unes des 4 346 actions de sensibilisation sur la prévention des déchets accomplies pendant cette semaine. En particulier, Rennes Métropole a organisé un atelier de vermicompostage, l’ACR+ a tenu un séminaire sur les projets européens de prévention des déchets, et Lipor a accueilli un événement de percussion (une « BatucaMob »).
Quelle est la suite pour Miniwaste ? Les partenaires continueront leurs actions de démonstration et de dissémination, ainsi que leurs activités techniques impliquant des individus et des sites en matière de prévention des déchets organiques. De plus, un événement important cette année sera la Conférence d’experts à Brno en Septembre 2011.

Focus sur un partenaire : Lipor

LiporChaque numéro de la lettre d’information Miniwaste met en lumière l’un des cinq partenaires Miniwaste (Rennes Métropole, l’ACR+, Lipor, Brno et le Cemagref). Cette fois, Lipor est sous les projecteurs.

Qu’est-ce que Lipor ?

Lipor est le Service intermunicipal de gestion des déchets du Grand Porto. C’est l’organisme responsable de la gestion de la valorisation et du traitement des déchets municipaux solides produits par les huit municipalités de la région de Porto qui en font partie.

Afin de traiter environ 500 000 tonnes de déchets municipaux solides produits par 1 million d’habitants chaque année, Lipor a développé une stratégie intégrée basée sur trois composants principaux – valorisation multi-matière, valorisation organique et récupération d’énergie – complétée par une mise en décharge sécurisée au niveau sanitaire pour le dépôt des ordures résiduelles qui ne peuvent pas être utilisées. Ce système intégré est soutenu par un ensemble d’activités et de projets complémentaires en matière d’éducation à la prévention des déchets et à l’environnement.

Le rôle de Lipor dans Miniwaste

Dans le cadre de sa gestion des déchets organiques, Lipor distribue gratuitement des fûts à compost aux habitants de ses municipalités. Miniwaste sera le catalyseur de cette action, en sensibilisant la population aux bénéfices du compostage à domicile et du compostage collectif.

Lipor organise un suivi individuel des participants à son programme et leur permet d’échanger leurs expériences via un réseau local de « maîtres-composteurs ». En parallèle, Lipor travaille à augmenter le compostage de quartier dans la région de Porto en mettant en avant le côté social de cette mesure (rassembler les gens autour d’un intérêt partagé). D’ici la fin du projet, Lipor vise à mettre en place cinquante sites de compostage (il y en avait dix au début du projet) et à former 6 000 personnes aux techniques du compostage. Des formations à la conservation des aliments et des cours de cuisine (comment utiliser les restes) seront également dispensés.

Par ailleurs, Lipor est impliqué dans des actions de sensibilisation dans le cadre du projet et en matière de compostage en général, grâce à son site internet local (www.hortadaformiga.com), ainsi que des documentaires vidéos, l’envoi d’emails, des spots radio, etc.

Miniwaste du point de vue de Lipor

Selon le Dr Fernando Leite, Directeur de Lipor, le Portugal est un pays dont les sols sont pauvres, surtout dans la région du Sud, où il a déjà été constaté des zones de désertification. Dès lors, le compostage des déchets organiques produits chaque jour en ville est un moyen efficace de détourner cette matière utile des décharges, mais, plus important, d’enrichir les sols.

Le projet Miniwaste, ajoute Fernando Leite, permet au Projet de Compostage de s’étendre car il offre connaissances et suivi, deux éléments cruciaux au succès des actions menées.

Dernières nouvelles en provenance du site internet Miniwaste

  • Miniwaste.cz est en ligne (en tchèque)
  • Rapport européen sur la politique des déchets, davantage d’efforts sont requis pour la prévention (en anglais)
  • Donnez votre opinion sur la gestion des déchets organiques (en anglais)
  • La Semaine européenne de la réduction des déchets : les partenaires Miniwaste se sont impliqués avec succès (en anglais)
  • La Commission européenne est appelée à prendre position sur les déchets alimentaires (en anglais)
  • GreenCook est lancé (en anglais)
Laissez-nous vos commentaires

 Qu’est-ce que Miniwaste ?

un projet européen de 3 ans financé par le programme LIFE+ de la Commission européenne, qui a pour objet de concevoir, mettre en application et évaluer un plan stratégique innovant et durable pour minimiser les déchets organiques municipaux dans les pays de l’UE, jusqu’à 2012.

Avec le soutien financier du programme LIFE+ de la Commission européenne

Si cet email ne s'affiche pas correctement, vous pouvez le visualiser grâce à ce lien.
Cette newsletter est également disponible en anglais, cliquez ici
Pour vous désabonner, cliquez ici
Consultez notre site http://www.miniwaste.eu


 
© miniwaste - www.miniwaste.eu / Powered by KMT2